Aller au contenu principal
QUELLE ÉPARGNE POUR PRÉPARER LA RETRAITE ?

QUELLE ÉPARGNE POUR PRÉPARER LA RETRAITE ?

Aujourd’hui, à peine plus d’un actif sur cinq épargnerait régulièrement pour sa retraite. Certains privilégient l’acquisition de leur logement (ce qui leur fait ensuite économiser un loyer une fois propriétaire), d’autres estiment que les dispositifs actuels sont peu rémunérés et préfèrent d’autres solutions comme l’assurance vie ou le PEA (Plan d’épargne en actions). La future loi PACTE, qui devrait être définitivement votée ce printemps, contient des dispositions visant à développer et faciliter l’épargne retraite.

4 DISPOSITIFS SPÉCIALISÉS RETRAITE

Aujourd’hui, pour schématiser, disons qu’il existe 3 dispositifs directement dédiés à l’épargne retraite :

  • Plans d’épargne retraite collectifs s’adressant aux salariés, le PERCO (Plan d’Epargne pour la Retraite COllective), peut être alimenté par l’entreprise, et le PERE (plan de retraite d'entreprise), est abondé par l’employeur.
  • Le Contrat Madelin est aussi une épargne retraite professionnelle, mais s’adressant uniquement aux non-salariés. Il est alimenté par le souscripteur uniquement.
  • Enfin le PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire), s’adresse à tous les actifs majeurs, quel que soit leur statut ou leur profession. Lui aussi est alimenté par le seul souscripteur.

LES AVANTAGES DU PERP

  • Les versements sont déductibles du revenu imposable (avantage plafonné).
  • Une sortie en capital est possible (dans la limite de 20%), et en totalité si les fonds servent à acquérir une première résidence principale.
  • Une rente viagère à une personne désignée ou une rente temporaire d'éducation peuvent être inclues en cas de décès (pendant la phase d’épargne seulement).
  • Il est possible de changer d’assureur si le contrat l’autorise (mais des pénalités sont prévues si le changement intervient avant 10 ans).

LES AVANTAGES DE L’ASSURANCE VIE

  • En cas de sortie en rente, seule une part est imposable.
  • Une sortie en capital est permise (et possible par rachat programmé). Le capital est alors imposable de façon dégressive suivant l'âge du contrat. Vous pouvez bénéficier d’abattements fiscaux.
  • En cas de décès pendant la phase d'épargne, le capital est transmis au bénéficiaire figurant au contrat. Son niveau d’imposition varie en fonction de l'âge du défunt et de la date de souscription.

FAIRE SIMPLE

Dans les faits, les Français sont nombreux à multiplier les plans d’épargne. Par souci de diversifier leurs investissements, mais souvent aussi parce que leur situation a changé. Des anciens salariés ayant souscrit un PERCO décident d’ouvrir un Madelin après s’être mis à leur compte. Ces procédés compliquent la gestion et sont possiblement plus coûteux. La loi PACTE devrait éviter de multiplier inutilement les plans en autorisant leur portabilité (possibilité de conserver un plan en cas de changement de statut), et en facilitant le transfert de l’encours d’un plan d’épargne retraite vers un autre.

QUE CHOISIR ?

Il n’y a pas de solution idéale, mais si la loi PACTE atteint ses objectifs, les épargnes retraites devraient y gagner en attractivité. Cela n’empêche pas de les compléter avec des solutions temporaires attractives (comme un Compte à terme PEPITO[1]), et surtout avec un Livret d’épargne ZESTO [1], qui présente le grand avantage de préserver une réserve disponible en cas de besoin.

[1] Voir https://www.livretzesto.fr/compte-a-terme-pepito et https://www.livretzesto.fr/livret-epargne-zesto.

J'ouvre mon livret zesto !
x

Saisissez vos coordonnées

adresse arrow arrow arrow arrow close espace-client espace-pgr formulaire googleplus livret ouvrir-livret plus search share-fb share-imprimer share-linkedin share-mail share-retour share-text-less share-text-more share-twitter telephone twitter youtube