Aller au contenu principal
RetourPartager
 - Conseils & astuces

Pourquoi est-il judicieux d’épargner plus en ce moment

Depuis mars dernier, les chiffres montrent une forte augmentation de l’épargne chez les Français. Un réflexe de bon sens qui est justifié par la situation exceptionnelle de ces derniers mois.

Nos vies ont changé

Les habitudes des Français ont en fait été modifiées aussi subitement que profondément. Les mesures gouvernementales, et particulièrement celles concernant le confinement et les restrictions d’accès à de nombreux points de vente, ont eu des effets sur les modes de vie, mais aussi sur les façons de consommer.

Et depuis la sortie du confinement, un constat s’impose : le retour à la situation antérieure n’est encore que partiel et se fera de façon progressive.

La consommation moyenne s’est restreinte

Les conséquences en sont concrètes et palpables : Certains biens et services ne sont plus consommés. C’est notamment le cas concernant les restaurants, les spectacles, les musées, les centres de loisirs, les événements sportifs, etc. Certains de ces lieux commencent à rouvrir leurs portes ou vont le faire dans un avenir plus ou moins certain et lointain.

D’autres produits et services continuent de s’acheter, mais de façon limitée. C’est par exemple le cas du carburant, des prestations d’entretien ou de réparation des véhicules. C’est aussi celui des dépenses en transports (train, avion), des budgets vacances.

Épargner la part du « non consommé » ?

Cette part de « non consommé » est évidemment variable. Mais elle existe et elle est même importante si l’on en croit les données statistiques sur le sujet.

La question qui se pose alors est très simple : Que faire de cet argent non dépensé ? Certains y voient l’occasion de faire des dépenses qu’ils avaient jusqu’ici repoussées faute de moyens. Mais pour les autres, un transfert des fonds non consommés vers des produits d’épargne apparaît comme une solution évidente et de bon sens.

Et deux options se présentent alors pour qui veut épargner sans risque : Ouvrir ou réalimenter un Livret ZESTO permet en effet la constitution ou le renforcement d’une épargne de précaution 100 % disponible. Solution d’autant plus pertinente actuellement que l’on peut profiter des offres du moment (voir notre article « A la une »).

La seconde option (qui n’exclue pas la première), est celle d’un compte à terme PEPITO, pour un investissement performant sur 3 ans.

J'ouvre mon livret zesto !
x

Saisissez vos coordonnées

adresse arrow arrow arrow arrow close espace-client espace-pgr formulaire googleplus livret ouvrir-livret plus search share-fb share-imprimer share-linkedin share-mail share-retour share-text-less share-text-more share-twitter telephone twitter youtube