Aller au contenu principal
RetourPartager
 - Dossiers épargne

Optimiser son budget grâce à l'économie collaborative

Plusieurs applications se sont récemment développées pour permettre aux passionnés de cuisine de faire profiter les particuliers de leur talent, tout en gagnant un peu d’argent. Recettes spéciales et plats mijotés… Tour d'horizon des solutions proposées.

Bien cuisiner et en faire profiter ? C’est facile et réalisable en seulement quelques clics. Plusieurs plateformes proposent aux internautes, qui passent du temps derrière les fourneaux, de gonfler leurs revenus avec leurs meilleures recettes, à des prix attractifs.

 

"Supermarmite" : des plats mijotés à proximité

"Supermarmite" est au hit-parade des acteurs de l’économie collaborative. Le site propose aux internautes de faire profiter leur voisinage de leur talent de cuisinier, tout en faisant des économies. Le système est simple : chaque internaute prépare son plat, indique l’adresse, le prix des parts et ses heures de disponibilité. Les gourmands réservent le plat et payent en ligne la portion qu’ils souhaitent déguster. La plateforme prend juste une commission. En moyenne les plats vont de 3 à 8 euros.

 

"Mon voisin cuisine" : des chefs amateurs

Comme "Supermarmite", la plateforme “Mon voisin cuisine” met en relation des particuliers, qui aiment cuisiner, avec des amateurs de bons plats. Le site propose de bien manger pour pas trop cher. "Pour seulement quelques euros, entre cinq et huit euros, j’ai un plat cuisiné. C’est aussi bon qu’au restaurant, voire mieux !", confie Marianne, jeune cadre en entreprise à Paris. "Mon voisin cuisine" permet ainsi à plus d’un millier d’apprentis cuistots de préparer des recettes pour plus de 10.000 gourmands et de gagner quelques dizaines d'euros par mois grâce à leurs recettes favorites.

 

"Comuneat" : la nourriture en partage

"Comuneat" permet également aux particuliers d’arrondir leurs fins de mois. Grâce à un système de précommande, les internautes peuvent sélectionner, parmi un large choix, les plats proposés par leurs voisins. En attendant de se les faire livrer. L'idée est une nouvelle fois de permettre aux fans de cuisine de s’adonner à leur passion tout en gagnant de l’argent. Les prix s’élèvent en moyenne entre 3 et 10 euros, selon les plats et leur qualité.

 

"Vizeat" : cuisiner pour les touristes

Cette plateforme permet aux apprentis cuistots de préparer leurs plats pour les touristes. "Vizeat" met en relation les deux parties. Petit bonus, les passionnés de cuisine peuvent accueillir les touristes pour leur rendre l'expérience encore plus agréable. L'hôte perçoit 100 % du montant de la prestation. "Vizeat" se rémunère avec une commission supplémentaire aux frais du client. Elle représente 15 % de la facture totale.

Pour minimiser leurs dépenses alimentaires, les Français sont de plus en plus nombreux à recourir à ces plateformes pour réduire leur budget. Les particuliers consacraient plus de 9 % de leurs revenus pour manger en 2015, soit l’équivalent en moyenne de 150 euros par mois, selon les chiffres de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). C’est l’un des postes de dépense les plus importants des particuliers. "Aussi incroyable que cela puisse paraître, manger coûte cher en France", explique Daniel Foundoulis, président de ConsoFrance.

 

En attendant que ce système de plateformes soit encore plus développé, des milliers d'apprentis cuisiniers profitent déjà des débouchés offerts pour gagner un peu d'argent. Pour le plus grand bonheur des gourmands.

 

Par R.B, pour BFM Business en partenariat avec ZESTO by RCI Banque and Services  <Votre Argent > publié le 18/11/2016

J'ouvre mon livret zesto !
x

Saisissez vos coordonnées

adresse arrow arrow arrow arrow close espace-client espace-pgr formulaire googleplus livret ouvrir-livret plus search share-fb share-imprimer share-linkedin share-mail share-retour share-text-less share-text-more share-twitter telephone twitter youtube