Aller au contenu principal
Fermer

En poursuivant la navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services 
et offres adaptés à vos centres d'intérêt. Pour en savoir plus cliquez ici.

Pour des vacances sympas et plus économiques

Pour des vacances sympas et plus économiques

Et si vous échangiez votre maison ?

 

Selon le site encyclopédique en ligne Wikipedia, les premiers échanges de maisons et appartements auraient eu lieu entre enseignants suisses et néerlandais (les enseignants, bénéficiant de longues vacances, sont en effet de grands pratiquants de l’échange). Mais selon le Guide du Routard, cette pratique serait apparue aux Etats-Unis dans les années 50.

Ce qui est sûr, c’est qu’elle est aujourd’hui mondiale et plus de 300 000 échanges auraient lieu chaque année. La France étant très prisée par les touristes du monde entier, les candidats français à l’échange sont en position favorable. En effet, toujours selon le Guide du Routard, on compterait quatre demandes étrangères pour une offre française.

 

Echanger sans risque

Par ailleurs, il faut aussi savoir que les compagnies d’assurance encouragent la pratique, parce qu’elle évite que les logements restent vides longtemps pendant les vacances, périodes de forte augmentation du nombre de cambriolages. Et si vous craignez de laisser s’installer chez vous des inconnus sans contrat, l’article 1875 du Code civil vous donne la possibilité de signer un commodat (contrat par lequel une des parties livre une chose à une autre, pour s'en servir, à charge par le preneur de la rendre après s'en être servi ». Et pour prévenir le risque d’annulation de l’échange pour raisons de force majeure (maladie, décès, catastrophe naturelle), vous pouvez vous adresser à un assureur spécialisé dans ce type de risque comme Chapka.

 

S’y prendre à l’avance

Rappelons qu’il faut être propriétaire ou avoir l’accord de son propriétaire pour échanger son logement. Et pour échanger dans les meilleures conditions, il est fortement conseillé de s’y prendre à l’avance (même si des rubriques « dernière minute » sont proposées par certains sites. Et plus la destination est lointaine, plus il est préférable d’anticiper : quelques semaines suffisent pour un échange en Europe, plusieurs mois pour l’autre bout du monde.

 

Quel site choisir ?

Quelques sites généralistes du voyage proposent une rubrique de petites annonces. Sur celle du Guide du Routard, le passage et la consultation d’une annonce ont l’avantage d’être gratuits. Voir la rubrique annonces du Guide du Routard.

Et puis il y a les sites consacrés à l’échange. Ils sont suffisamment nombreux aujourd’hui pour que des sites comparatifs s’y intéressent. Et cela peut constituer un préalable utile à votre recherche. En voici deux. Découvrir Camago. Découvrir Le Comparatif.

Vos recherches vous emmèneront ensuite vers deux sortes de sites d’échange de logements, en fonction de votre situation ou de votre recherche.

 

Les sites d’échange de logements spécialisés

Ces sites s’adressent à des clientèles particulières.

Profvac : Comme son nom l’indique, il est réservé aux échanges de logements entre enseignants. L’abonnement annuel est de 60 €. Découvrir Profvac.

Intervac : Ce site s’adresse aux personnes souhaitant trouver des échanges de logements en France (surtout dans les DOM-TOM) ainsi qu’à l’international. Trois formules annuelles sont proposées. Comptez 85 € par an pour un abonnement France, 115 € pour l’international et 140 pour la France et l’international. Découvrir Intervac.

Love Home Swap : Ce site, spécialisé dans le haut de gamme, propose 85 000 hébergements dans 160 pays. Vous y trouverez des maisons chics et pour certaines insolites, offrant un cadre de vacances exceptionnelle. Les prix d’abonnement vont de 17 à 29 € par mois selon les services compris. Vous pouvez les contacter au 09 75 18 23 37. Sinon rendez-vous sur le site Love Home Swap.

Bovilé : Ce site se charge de tout pour vous : il recherche pour vous en fonction de vos envies, puis vous met directement en relation avec des candidats possibles, et prépare un contrat qu’il fait signer à chaque partie. Ce service haut de gamme vous coûtera pour chaque échange 225€ (échange en France), et 245€ (échange à l'étranger). Découvrir Bovilé.

Echanger sa Maison : Si vous souhaitez découvrir les capitales et grandes villes d’Europe, d’Amérique ou d’Australie, ce site est fait pour vous. Il vous en coûtera 70 € pour un an, 100 € pour deux ans et 140 € pour trois ans. Découvrir Echanger sa Maison.

 

Les sites généralistes d'échanges de logements

Leur gamme de logements est généralement beaucoup plus large et couvre le monde entier. Pour faire votre choix, comparez leurs rapports prix/prestations.

Homelink : C’est l’un des pionniers, puisqu’il existe depuis 1953, et dispose de 27 représentations dans le monde. L’antenne française est située 19, cours des Arts-et-Métiers,
13100 Aix-en-Provence (tél. : 04 42 27 14 14). Bien noté par les comparateurs, il propose des abonnements d’un an (125 €), deux ans (225 €), ou trois ans (320 €). Découvrir Homelink.

Guest to Guest : Ce site, qui revendique plus de 300 000 maisons à échanger dans 187 pays, propose une adhésion gratuite, mais aussi deux services optionnels payants : la caution (commission de 3,5%), et la vérification (25€), qui vous permet de vous assurer de l'identité d'un membre avant de réaliser l’échange. Il vous propose aussi une assurance spéciale « échange de maison » en partenariat avec la MAIF (couvrant notamment le risque d'annulation). Découvrez Guest to guest.

Troc Maison : Ce site français est associé à l’américain homeexchange.com. Il propose 65 000 offres d'échange dans 150 pays. L’abonnement atteint 130 € par an.

Découvrez Troc Maison.

 

Revenir sur la page d'accueil des actualités

J'ouvre mon livret zesto !
x

Saisissez vos coordonnées

adresse arrow arrow arrow arrow close espace-client espace-pgr formulaire googleplus livret ouvrir-livret plus search share-fb share-imprimer share-linkedin share-mail share-retour share-text-less share-text-more share-twitter telephone twitter youtube